MUCEM

Logo du Mucem

Le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée est un musée national implanté à Marseille depuis 2013. Il relève de la catégorie des musées de société : il aborde les mutations et dynamiques contemporaines des sociétés en Europe et en Méditerranée, en les inscrivant dans une perspective historique longue, et en proposant une approche qui articule les regards des différentes disciplines des sciences humaines et des arts, à partir d’une approche ethnographique laissant une large place aux témoignages des acteurs impliqués. Ses collections, héritées du musée des arts et traditions populaires et d’un dépôt important des collections e

Le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée est un musée national implanté à Marseille depuis 2013. Il relève de la catégorie des musées de société : il aborde les mutations et dynamiques contemporaines des sociétés en Europe et en Méditerranée, en les inscrivant dans une perspective historique longue, et en proposant une approche qui articule les regards des différentes disciplines des sciences humaines et des arts, à partir d’une approche ethnographique laissant une large place aux témoignages des acteurs impliqués. Ses collections, héritées du musée des arts et traditions populaires et d’un dépôt important des collections européennes du musée de l’Homme, et élargies à l’Europe et à la Méditerranée, comprennent près d’un million d’items, réunissant des objets en trois dimensions et en deux dimensions (impressions populaires, photographies), des témoignages audiovisuels, des archives et une documentation associée. Ces fonds se sont pour partie construits à partir d’enquêtes de terrains dites enquêtes-collectes. Les collections comme la programmation culturelle (expositions temporaires et semi-permanentes, programmation scientifique et culturelle d’événements associés) manifestent l’intérêt pour une lecture historique, ethnographique et politique des circulations à l’échelle euro-méditerranéenne qui justifie l’intérêt tout particulier du Mucem pour le projet Mars-IMPERIUM.

Au sein de la direction scientifique et des collections du Mucem, trois interlocutrices contribueront aux travaux de recherche, de documentation et de valorisation engagés par le collectif :

  • Marie Charlotte Calafat est conservatrice du patrimoine et responsable du département des collections et des ressources documentaires. Elle est également en charge du pôle “Histoire des collections” du Mucem et développe une recherche sur l’histoire de la muséographie des “arts populaires”, comprenant notamment une réflexion sur les muséographies coloniales et postcoloniales.
  • Aude Fanlo est responsable du département de la recherche et de l’enseignement au Muem. Elle pilote les enquêtes-collectes, les projets de recherche menés au sein du Mucem et/ou en partenariat avec les institutions de recherche, ainsi que la programmation du Mucemlab, centre de recherche et de formations du Mucem.
  • Camille Faucourt est conservatrice du patrimoine, responsable du pôle de collections “Mobilités et métissages”. En charge de la valorisation des collections du Musée de l’histoire de la France et de l’Algérie de Montpellier déposées au Mucem, elle est depuis 2018 co-commissaire du cycle d’expositions-conférences « Algérie-France: la voix des objets », ainsi que de l’exposition temporaire Abd el-Kader (2022).


Engagé sur les trois workpackages du projet Mars-IMPERIUM, le Mucem pourra mettre à disposition des collections et les fonds numérisés relatifs à diverses thématiques liées au passé impérial de la ville de Marseille (issus d’un premier repérage ; les recherches sont en cours) :

  • Les expositions coloniales de Marseille de 1906 et 1922 (cartes postales, affiches, fonds photographique de Jean-Paul Anastay)
  • Compagnies de transport maritime et voyages en Afrique du Nord au XXe siècle (affiches, brochures touristiques)
  • Soldats d’Empire engagés dans les deux Guerres mondiales (affiches, cartes réclame, jeux et jouets)
  • Histoire du rap marseillais (objets divers, vêtements, photographies, audiovisuels)
  • Économie, publicités et imaginaires impériaux (cartes réclame, estampes populaires, affiches, jeux, objets domestiques)
  • Histoire de la France et de l’Algérie, 1830-1962 (dépôt des collections du Musée de l’histoire de la France et de l’Algérie de Montpellier, près de 5000 objets et documents)


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search